PIERPOLJAK

pierpoljak

Quand, emprisonné le 10 avril 2017, la porte de sa cellule se referme sur lui, Pierpoljak ne sait pas encore quand et comment sortira son prochain album, mais il sait déjà que le titre sera cette phrase énigmatique inscrite sur le mur : La roue tourne igo. La première chose qu'il aperçoit ce jour-là deviendra un leitmotiv lui permettant de s'accrocher.Trois ans après, ce nouvel album est là : une écriture ciselée sur des instrumentaux de Reggae moderne et des mélodies dont lui seul a le secret.En 11 titres, Pierpoljak nous livre des pensées intimes inspirées par ces quelques mois à l'ombre et par la vie plus généralement. Comme à son habitude, il se pose également en fin analyste de notre société actuelle ... Comme par exemple « Trash com » ou il évoque la souffrance animale dans les abattoirs, ou encore « Clarks aux pieds », avec Daddy Mory en invité, véritable tube en puissance qui rend hommage à la chaussure iconique du Reggae jamaïquain.